CYNOTHEQUE

Base de données sur le comportement canin
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierGalerie

Partagez | 
 

 L’empathie envers l’humain par Stéphane - Ad Canes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur
Admin


Messages : 464
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: L’empathie envers l’humain par Stéphane - Ad Canes    Jeu 22 Aoû - 6:31

L’empathie envers l’humain
   
15 août 2012
Publié par Stéphane


Beaucoup de propriétaires d’animaux se sentent réconfortés à travers le regard attendrissant de leur animal ou par un coup de langue quand ceux-ci les surprennent à pleurer. De nouvelles recherches suggèrent que les chiens réagissent réellement aux larmes, mais l’empathie des animaux envers la douleur humaine reste encore floue.

Dans une étude publiée le 30 mai dans la revue « Animal Cognition« , des chercheurs de l’université de Londres ont constaté que les chiens étaient plus susceptibles de s’approcher d’une personne en pleurs que de quelqu’un qui fredonne ou qui parle, et qu’ils y ont répondu tout simplement avec des comportements d’apaisement. Les résultats sont ce qu’on pourrait attendre si les chiens comprenaient notre douleur, mais même si les chercheurs l’ont écrit ça ne prouve pas que ce soit le cas.

Deborah Custance, chercheur et psychologue, a déclaré dans un communiqué que « Le fredonnerment a été conçu comme étant un comportement relativement nouveau, ce qui pourrait être susceptible de piquer la curiosité des chiens ». « Le fait que les chiens aient différencié les pleurs des fredonnements indique que leur réponse aux pleurs n’était pas uniquement motivée par la curiosité. Au contraire, les pleurs avaient plus de conséquences émotionnelles pour les chiens et ont provoqué une réponse globale plus forte que de fredonner ou de parler. »

Depuis la domestication du chien par l’humain il y a au moins 15 000 ans, plus d’un propriétaire parlent du réconfort que leur apporte leur animal dans les moments difficiles. Des études ont prouvé que les chiens étaient expert dans la communication humaine, mais les chercheurs n’ont toujours pas été en mesure de démontrer de manière concluante que les chiens ressentaient de l’empathie ou qu’ils comprenaient réellement la douleur d’autrui. Dans une étude de 2006, les chercheurs ont simulé des crises cardiaques ou ont feint d’être coincés sous des meubles, et les chiens n’ont pas apporté d’aide (tel Lassie sauvant Timmy tombé dans un puit).

La recherche d’aide est une tâche complexe, et Custance et sa collègue Jennifer Mayer ont voulu faire simple. Ils ont recruté 18 chiens de compagnie avec leurs propriétaires pour savoir si les chiens répondaient aux pleurs avec des comportements liés à l’empathie. Les chiens étaient un mélange de croisés, labrador, golden retriever et quelques autres races communes.

L’expérience s’est déroulée dans le salon des propriétaires. Mayer devait arriver et ignorer le chien pour que celui-ci ait peu d’intérêt pour elle. Puis chacun leur tour, le proriétaire et Mayer devaient parler, faire semblant de pleurer et fredonner.

Sur les 18 chiens de l’étude, 15 ont approché leur propriétaire ou Mayer pendant la crise de larmes, tandis que seuls 6 chiens se sont approchés pendant le fredonnement. Cela suggère que c’est le contenu émotionnel et non pas la curiosité qui a motivé les chiens. De même que les chiens ont toujours approché la personne en pleurs et jamais la personne calme, comme on pourrait s’y attendre si le chien venait rechercher (et non pas apporter) du réconfort.

« Les chiens abordaient la personne qui pleurait indépendamment de leur identité. Ainsi ils ont réagi à l’émotion de la personne et non pas pour leurs propres besoins, ce qui suggère un comportement de réconfort semblable à de l’empathie », a déclaré Mayer dans un communiqué.

Sur les 15 chiens qui ont approché un propriétaire ou un étranger en pleurs, 13 l’ont fait en démontrant un comportement d’apaisement, comme la queue repliée et la tête inclinée, ou autre comportement lié à l’empathie (les deux autres étaient soit alerte ou joueur). Cependant, les chercheurs ne peuvent pas lire dans les pensées des chiens et ne peuvent donc pas prouver définitivement ce qu’ils pensaient. Les chercheurs précisent qu’il est possible que les chiens apprennent à approcher les gens qui pleurent parce que leur propriétaire leur a apporté de l’affection quand ça leur arrivait.

« En aucune façon nous prétendons que cette étude réponde définitivement à la question de l’empathie chez les chiens », écrient Mayer et Custance. Néanmoins ils précisent que leur expérience ouvre la voie à d’autres études plus approfondies sur la vie émotionnelle des chiens, celle de savoir si les différentes races répondent différemment aux émotions de leur propriétaire, ou si les chiens comprennent la différence entre les rires et les larmes.

Source : http://www.msnbc.msn.com

Source : http://adcanes.fr/lempathie-envers-lhumain/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L’empathie envers l’humain par Stéphane - Ad Canes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'empathie du chien envers l'humain
» la première fois que Flocon montre de l'agressivité envers un humain ???
» PLAIDOYER : LA RELATION ETHIQUE DE L’HUMAIN ENVERS L’ANIMAL
» Chat qui dort sur son maître...
» PREVENTION ETE : Les tiques attaquent animal et humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CYNOTHEQUE :: A connaitre pour les maîtres :: Théories, idées reçues, dominance/hiérarchie-
Sauter vers: