CYNOTHEQUE

Base de données sur le comportement canin
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionCalendrierGalerie

Partagez | 
 

 Le chien un animal domestique - Stéphane Rochette - adcanes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur
Admin


Messages : 464
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Le chien un animal domestique - Stéphane Rochette - adcanes   Mer 21 Mai - 12:04

http://adcanes.fr/le-chien-un-animal-domestique/


Lors de différentes discussions j’entend souvent l’argument du chien « sauvage » qui, dans la « nature », s’alimente de tel façon, agit comme ça et s’organise comme ceci. Je fais exprès de ne pas citer d’exemple concret pour ne pas affoler les passions ni parasiter le fond du sujet. Je vais juste revenir sur le terme « sauvage » et « nature » qu’on colle souvent sur le dos de nos chiens pour excuser certains comportements.

Commençons par revenir sur ce que l’on sait sur l’origine du chien domestique.

Le chien moderne serait probablement issu d’un groupe de loups aujourd’hui éteints qui peuplaient le continent européen entre 18 800 et 32 100 ans. Selon une analyse comparative d’échantillons d’ADN mitochondrial, les lignées du chien et du loup se seraient séparées il y a environ 100 000 ans, mais il est impossible de savoir précisément si le chien domestique existait déjà à cette période. Les plus vieux ossements de chien (primo-chien) ont été trouvés dans les grottes de Goyet en Belgique et ont été datés au carbone 14 à 33 000 ans. Une nouvelle étude sur le chien d’Altaï confirme également cette datation. On suppose donc que le chien a été domestiqué entre 18 000 et 32 000 ans.

> Ceci nous apprend que le chien ne descend pas du loup gris européen moderne mais d’un ancêtre commun aujourd’hui disparu et qui semble s’être lié aux hommes modernes dès leur sédentarisation (commensalisme).

chien-par-terreAu niveau génétique, ce rapprochement avec les Hommes a apporté à nos chiens une caractéristique spécifique. « Une étude d’Erik Axelsson, de l’Université d’Uppsala, et de ses collègues suédois et américains, a mis en évidence chez le chien un groupe de gènes responsables de la capacité à digérer l’amidon – des gènes absents chez le loup, dont le chien est une forme domestiquée. Cette adaptation résulterait du processus de domestication entamé il y a plus de 30 000 ans.«

Cette étude suggère également que la sélection qui a suivi a modifié profondément le système nerveux du chien (un fait évident que confirme la modification de la boîte crânienne) et sa reproduction. Pour preuve, une étude menée par des chercheurs de l’université Durham, non loin de Newcastle, a démontré qu’il était difficile de connaitre précisément l’histoire de la domestication du chien en raison des multiples croisements qui brouillent les pistes.

> Ceci nous apprend que le chien moderne a subit de profondes modifications génétiques depuis sa domestication et les multiples sélections qui ont suivi. J’ose dire qu’il a été « modélisé » par l’Homme.

imgp0917Concernant le système social, des chiens marrons (chiens redevenus « sauvages ») ont été observés, il en ressort que ces chiens restent des animaux commensaux de l’Homme et vivent la plupart du temps en solitaire ou en petits groupes d’environ 3 individus (rarement plus). Ces observations de Daniels & Bekoff (1989) ont été confirmées par celles du Pr Bertrand Deputte : « La plupart des chiens rencontrés lors de parcours particuliers (ndr : île Maurice) étaient seuls, se déplaçant ou se reposant à distance d’autres chiens. Quelques groupes ont pu être observés. Ils étaient tous de petites tailles et au moins deux de ces groupes incluaient une chienne avec ses descendants. »

> Ceci nous apprend que le chien moderne n’est pas un animal de meute comme on peut parfois l’imaginer et que les groupes ne se forment pas systématiquement et ne sont pas figés. Ce qui remet en cause le système hiérarchique que certains appliquent au chien domestique comme une règle d’or.

Il est donc trompeur de penser que le comportement du chien peut être comparable à celui d’un animal sauvage comme le loup, ou autres canidés sauvages. Sa domestication et les multiples sélections effectuées par l’Homme ont modifié profondément la génétique et le comportement de notre compagnon, qui reste un animal à part. A tel point que les scientifiques se perdent eux-même dans les méandres de son passé.

Alors n’imposez pas à votre chien un régime alimentaire ou un système social en imaginant que c’est « naturel » pour lui, car ça fait belle lurette (quelques milliers d’années) que sa nature se limite à l’environnement Humain, même si celui-ci ressemble souvent à une jungle…



Sources :
•http://adcanes.fr/lorigine-du-chien-domestique/
•http://www.huffingtonpost.com/2014/01/17/dogs-wolf-ancestors-domestication_n_4616796.html
•http://archaeology.about.com/od/domestications/qt/dogs.htm
•http://fr.wikipedia.org/wiki/Grottes_de_Goyet
•http://adcanes.fr/le-chien-primitif-confirme/
•http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-pourquoi-le-chien-digere-le-pain-31034.php
•http://adcanes.fr/canis-pas-si-lupus/
•« Comportement et éducation du chien », éd. educagri – T. Bedossa et B.L. Deputte, 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le chien un animal domestique - Stéphane Rochette - adcanes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photo de mon chien sur le site d'un élevage!!
» Garder mes Ouessant avec un chien.
» Mon chien a été bléssé par le chat du voisin...
» Lapin sauvage myxo -> chien -> lapin domestique
» 10 raisons futiles d'abandonner son chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CYNOTHEQUE :: A connaitre pour les maîtres :: Théories, idées reçues, dominance/hiérarchie-
Sauter vers: